Book #77 : Le bureau des jardins et des étangs de Didier Decoin


Édition : Stock
Genre : littérature française
396 pages
Publication : 2017
20.50 €


« Les dieux avaient créé le néant pour persuader les hommes de le combler. Ce n’était pas la présence qui régulait le monde, qui le comblait : c’était le vide, l’absence, le désempli, la disparition. Tout était rien. » (p. 383)

Synopsis
Japon, Shimae . Amakusa Miyuki vient de perdre son mari, Katsuro, mort noyé dans la rivière Kusagawa alors qu’il pêchait des carpes pour les bassins de la cour impériale. Le Bureau des jardins et des étangs ayant commandé ces carpes, Miyuki se voit dans l’obligation de suppléer à son défunt mari et prend donc la route de Heiankyō, en compagnie de 8 carpes, route qui ne sera pas sans dangers…

Mon avis
J’ai lu ce roman dans le cadre du Comité de lecture Cultura pour élire les Talents à découvrir de cette rentrée littéraire de janvier 2017 ! Je remercie Cultura pour cette magnifique lecture ♥.
Magnifique ! L’écriture, l’histoire, les personnages. C’est un magnifique roman que je vous invite à aller découvrir. Et puis d’un point de vue tout à fait esthétique, j’adore la couverture de la version finale, tout à fait dans l’esprit « japonisant » du roman.
L’histoire de Miyuki est vraiment triste, elle perd son mari et on exige d’elle un long et pénible voyage, loin d’être sans dangers (voleurs, etc), elle va même devoir devenir “empileuse de riz” pour acheter de nouvelles carpes en remplacement de celles volées. Ce voyages, et ses péripéties, vont donner à Miyuki un aperçu de la vraie vie, celle loin de son village, sans son mari, une vie durant laquelle elle va devoir faire ses propres choix, décider par elle-même et surtout apprendre à se protéger. Le récit a mis quelques pages à vraiment démarrer, le début était un peu longuet :/… Mais la suite, toute la partie sur le périple Miyuki, et son arrivée à la cour, est vraiment plus intéressante, j’ai eu l’impression de moi aussi faire ce voyage tellement tout était bien décrit. Quant à la fin, elle est très belle, triste oui, mais très belle tout de même (je ne vous en dirais pas plus pour ne pas trop vous en dévoiler sur l’histoire qui mérite vraiment d’être lue ♥).
Les personnages sont plutôt bien travaillés, l’on compatit vraiment au sort de Miyuki (bon après certaines scènes ne sont pas non indispensables au roman et je ne vois pas trop ce qu’elles font là (notamment ce qu’elle fait lorsqu’elle lave le corps de son mari… Très bizarre ce personnage quand même…)). Bref, je ne sais pas trop quoi penser de ce personnage principal, on ne peut pas vraiment dire qu’elle est attachante, pas pour moi en tout cas car je l’ai trouvée vraiment très naïve et exaspérante à certains moment, mais en même temps je l’ai plaint tout au long du roman et ai été triste pour elle. J
‘ai beaucoup apprécié le caractère et la gravité du jeune personnage de Hakuba/Gareki, il donne un petit quelque chose en plus à cette fin. Quant aux autres personnages, ils sont trop effacés, fades, pour que je remarque vraiment leur présence.
Concernant l’écriture maintenant… J’ai adoré ! C’est mon coup de cœur dans ce roman, entre l’histoire et cette écriture… On ne peut qu’aimer ce roman ! La plume est légère, sensible, très agréable à lire (on ne voit pas les pages défiler tellement l’auteur et ses mots nous absorbent dans le récit). Beaucoup de descriptions qui n’alourdissent en rien le roman, un rythme lent qui n’enlève rien à la beauté du roman et un univers complètement dépaysant font que j’ai passé un excellent moment de lecture avec ce personnage, Miyuki, qui peut paraître faible mais qui en réalité est très courageux (comme quoi, on peut vraiment déplacer des montagnes par amour !).

En conclusion
, ce fut une très belle lecture, poétique et sensible. Une plume magnifique, des émotions vraies et une histoire presque bouleversante, font que je vous conseille ce joli roman de la rentrée littéraire de janvier 2017. Lisez-le, c’est tout ce que je peux vous dire et découvrez comme moi cet auteur (ou bien redécouvrez-le 😉 ) !  Et vous, l’avez-vous lu ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?

Bonne lecture et à bientôt !20170221_152227

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s