Book #91 : Lady Susan de Jane Austen


Édition : Folio
Traduction : Pierre Goubert
Genre : littérature étrangère
130 pages
Publication : 2006 (2016 pour la présente édition)
2.00 €


« J’ai enfin retrouvé l’usage de mon entendement, et il m’enseigne non moins la détestation des artifices qui ont pu me subjuguer que le mépris de moi-même pour une faiblesse qui a servi à fonder leur pouvoir. » (p. 105 )

Synopsis
Une veuve sans un sou s’installe chez son beau-frère, banquier, après avoir placé sa fille dans une pension. La rumeur sur sa réputation qui la précède est-elle fondée ?

Mon avis
J’avoue avoir acheté ce petit roman sans savoir de quoi il parlait, je ne savais même pas qu’il s’agissait d’un roman épistolaire (honte à moi…)… Mais le nom de l’auteure et puis cette « Lady Susan » m’ont convaincu qu’il fallait le mettre dans mon panier ! Je ne suis absolument pas déçue de ce choix et cela m’a même donné envie de me remettre à jour dans la bibliographie de Jane Austen (les romans Orgueil et préjugés, Mansfield parc et Nothanger Abbey me font très envie ! Vous les avez lu ??).
C’est l’histoire d’une jolie veuve (la trentaine) qui vient s’installer, en s’imposant un peu beaucoup, chez son beau-frère et sa femme (le frère de son défunt mari, M. Vernon), dans leur demeure à la campagne. Le décor est planté… et puis la lecture de la deuxième lettre nous fixe sur les intentions de Lady Susan. Réussira-t-elle se qu’elle souhaite entreprendre ? Je ne vous en dit pas plus sous peine de vous en dire trop sur l’intrigue !
J’ai absolument adoré le traitement des personnages ! Ils sont très bien construits, malgré la rapidité et le fait que le roman soit très court. [spoil → entre l’une prête à tout pour arriver à ses fins, une autre qui fait bien de rester sur ses gardes et l’autre naïf et complétement perdu dans ses sentiments. Je suis plutôt ravie de cette lecture car (il me semble comme dans la plupart des romans de l’auteur) nous avons à faire à une femme forte, sûre d’elle et prête à tout pour y arriver. Même si ce n’est pas tout à fait la fin qu’elle attendait… On ne peut pas tout avoir dans la vie 😉 !] L’auteure nous offre un éventail de personnages, apparemment, très représentatif de sa société : la veuve (pas si) éplorée, le riche beau-frère bienveillant, la belle-sœur suspicieuse et le jeune homme de bonne famille pas assez méfiant (véritable girouette en fait !).
Quant à la plume, tout est dans l’humour et l’ironie, comme si elle ne prenait pas vraiment ses personnages au sérieux. L’écriture est agréable, légère et fraîche, très plaisante. Ces lettres échangées permettent au lecteur d’avoir un avis sur chaque personnage par rapport à la façon dont il s’exprime, elles nous donnent accès aux pensées et sentiments des personnages et du coup on a l’impression de tout connaître d’eux. L’écriture est vraiment très expressive, on ressent très bien les émotions que l’auteure veut nous faire passer.

En conclusion
, c’est un roman fort plaisant à lire et très divertissant, mon seul regret soit qu’il fut aussi court (j’aurai adoré rester plus de temps avec Lady Susan et sa famille). Les personnages sont soit énervants soit attachants, mais ils m’ont tous plu. Et l’écriture est vraiment géniale ! Je vous le conseille absolument (en plus il ne coûte que 2€ et est très rapide à lire, vous auriez tort de vous en priver…) ! Et vous, l’avez-vous lu ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?

Bonne lecture et à bientôt !
S.

 

Publicités

5 réflexions sur “Book #91 : Lady Susan de Jane Austen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s