Book #87 : La fille du train de Paula Hawkins


Édition : Pocket
Traduction : Corinne Daniellot
Genre : thriller
456 pages
Publication : 2016
7.80 €


« Soyons francs, encore aujourd’hui, la valeur d’une femme se mesure à deux choses : sa beauté ou son rôle de mère. Je ne suis pas belle, et je ne peux pas avoir d’enfant. Je ne vaux rien. »
(p. 121 )

Synopsis
2013, banlieue de Londres. Rachel, divorcée ayant un penchant pour la bouteille, prend le train deux fois par jour, le matin à 8h04 et le soir à 17h56. Son moment préféré du trajet est l’arrêt que fait le train au niveau d’une jolie maison où elle peut observer le couple qui y habite, elle leur donne des prénoms, Jason et Jess, et leur imagine une vie parfaite jusqu’au jour où elle surprend Jess dans les bras d’un autre… Le lendemain, Jess disparaît mystérieusement. Rachel décide de prendre part à l’enquête, et ne se doute pas de ce qu’elle est sur le point de découvrir…

Mon avis
Je dois dire que la lecture de certaines chroniques assez négatives à propos de ce roman m’avait un peu refroidi mais j’ai été agréablement surprise par cette histoire que j’ai beaucoup aimé ! Comme quoi, il faut toujours se faire sa propre idée et ne pas se laisser décourager. (PS : en blanc les spoils, à surligner si vous voulez vraiment tout savoir 😉 )
L’histoire peut paraître simple de prime abord, mais en réalité, elle se révèle de plus en plus complexe au fil des pages et le final est plutôt surprenant. Concernant le dénouement, ce n’est pas tout à fait ce à quoi je m’attendais ! [En effet, j’ai soupçonné Rachel pendant presque toute l’histoire, ainsi qu’un peu Scott aussi, dans le genre « coupable idéal » ils faisaient très bien l’affaire ! Et puis à 150 pages de la fin environ, j’ai trouvé LE coupable ! LE personnage à propos duquel on se dit « Oh non ! Mais non ce n’est pas possible !! » Je ne pensais vraiment pas à lui au début, il avait l’air attentionné, gentil, attentif et aimant. Je ne voyais pas du tout Tom en tueur sanguinaire, OK pour le côté sanguinaire j’abuse peut-être un peu !! ]. Sinon, pour en revenir à l’histoire, elle nous est racontée par les trois femme de l’histoire, Rachel, Anna et Megan. Chacune leur tour, un peu à la manière d’un journal, elles nous racontent leurs journées. Pour Rachel, se sont surtout ses voyages en train (et les bouteilles qu’elle a bu), pour Anna sa vie de maman à veiller sur sa fille et à avoir peur que Rachel viennent la harceler (Anna est la nouvelle femme de Tom, l’ex-mari de Rachel) et Megan nous raconte sa vie paisible (et ses infidélités, moins paisible ça !). C’est donc un roman a trois voix que l’auteure nous offre, chacune nous montre un point de vue différent, des sentiments et des ressentis différents aussi.
Concernant les personnages maintenant, je dois dire qu’au début du roman et pendant (quoi ?) les trois quart du roman bah… j’ai pas du tout, mais alors pas du tout accroché avec le personnage de Rachel. Je la trouvais énervante à s’apitoyer sur son sort sans rien essayer pour changer (aucune volonté, elle arrête l’alcool deux jours et ensuite c’est “aaaaaah suis trop malheureuse, et si je me prenais une bonne grosse cuite ?! ça ira (pas) mieux après 😀 ”), agaçante, chiante, fade, insipide. Bref, je ne l’aimais pas du tout et ce n’est qu’à la page 369/70 qu’elle a ENFIN un déclic qui va tout changer 😉 (à partir de ce moment là, je n’ai plus reposé mon livre avant la dernière page ! Un suspens de fou je vous dit !) !! [De plus, son comportement fait d’elle la suspecte la plus plausible dans la disparition de Megan : elle ne se souvient de rien, elle est rentrée amochée et elle se trouvait à la gare de Witney où Megan a disparu… Mais je trouvais ça un peu trop facile et j’espérais que la fin soit plus surprenante que cela !]. J’ai trouvé les personnages très bien construits, avec de la profondeur et une psychologie fine (surtout celle de Tom. On le voit en mari attentionné, ex-mari compréhensif, papa aimant… Et puis dans les dernières pages tout bascule. Il a un comportement psychotique, il est violent. C’est un personnage vraiment dérangeant que nous présente l’auteure, il est accepté par la société parce qu’il a un comportement public de quelqu’un de confiance : il a un travail stable, un femme, un enfant. Alors que Rachel, avec qui il a joué en lui faisant croire n’importe quoi, n’a plus confiance en elle, boit, n’a pas de boulot ni de vie de famille… Elle est en marge DONC elle est coupable. Lui semble respectable DONC il est innocent…). Mais je ne me suis attachée à aucun d’eux, trop de distance entre le lecteur et les personnages malgré ces récits à la première personne et cet effet « journal intime » qui aurait peut-être pu être le point fort du roman mais qui tombe un peu à plat je trouve.
La plume de Paula Hawkins est vraiment addictive, j’aurai abandonné le roman (même si je déteste ça) au bout d’une centaine de pages sinon. Mais elle a cette manière de créer du suspens qui me donnait envie de lire plus, d’aller plus loin. Je voulais vraiment savoir le nom du coupable, pourquoi il avait fait ça. Au final, j’ai beaucoup aimé le roman et je ne suis absolument pas déçue de l’avoir lu, l’histoire, même si elle est un peu tordue, est intéressante et surprenante. J’ai aussi beaucoup aimé la narration, le fait d’avoir trois personnages, des femmes en plus, qui parlaient à tour de rôle, parfois pour raconter une même scène et qui nous permettait d’avoir une vision plus globale de certaines choses.

En conclusion
, j’ai beaucoup aimé ce roman (même si ce n’est pas un coup de cœur car j’ai trouvé que le roman peinait à démarrer, le début est vraiment trop lent) l’histoire et l’écriture sont vraiment top, les personnages le sont un peu moins :/ . L’auteure s’amuse à transformer tous ses personnages en coupable possible et je suis tombée dans le panneau à chaque fois ! Bref, du suspens, des personnages profonds et une histoire prenante. Donc si ça vous dit, montez dans le train vous aussi ! Perso, je me programme une séance de visionnage du film maintenant (trop envie de savoir comment ils ont pu adapter certains passages qui peuvent en révéler beaucoup à l’écran). Et vous, l’avez-vous lu ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?

Bonne lecture et à bientôt !

Publicités

10 réflexions sur “Book #87 : La fille du train de Paula Hawkins

  1. J’avais vraiment bien aimé cette lecture. Tout comme toi pas un coup de coeur car le début était un peu lent, mais l’écriture était vraiment bonne et l’histoire prenante ! J’ai également hâte de voir le film, mais je compte laisser passer un peu de temps entre ma lecture et le visionnage, histoire que ça ne fasse pas trop redondant. 🙂
    Bises
    Amélie

    Aimé par 1 personne

    • C’est quand même dommage ce début longuet, même si plein de petites choses se mettent en place, mais un peu plus de rythme ne lui aurait pas fait de mal ^^ !
      Comme toi je me suis dit qu’un visionnage trop rapproché risquerait d’être redondant mais en même temps il y a des détails que j’ai peur d’oublier et dont j’aimerai voir l’adaptation à l’écran 😀 (si je ne dis pas de bêtise le DVD est sorti début mars donc je vais essayer de me le procurer rapidement pour le regarder dans les semaines à venir ^^)

      Aimé par 1 personne

  2. Je me souviens avoir beaucoup aimé ce thriller. Je l’avais trouvé surprenant et particulièrement captivant. J’avais été totalement happée par la scène finale ! Après, j’ai également vu le film il n’y a pas longtemps et j’ai été quelque peu déçue… Heureusement que j’avais lu le livre avant, sinon, je n’aurais pas compris grand chose… 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s