Book #69 : Le monstrologue de Rick Yancey


Édition : Robert Laffont – Collection R
Traduction : Francine Deroyan
Genre : jeunesse
464 pages
Publication : 2017
18.90 €
Coup de cœur ♥


« Peut-être est-ce là notre destin tragique, notre malédiction humaine de ne jamais nous connaître les uns les autres » (p. 383 )

Synopsis
XIXe siècle, États-Unis. William James Henry, jeune garçon d’une douzaine d’années, est l’assistant du docteur Warthrop, un monstrologue plutôt réputé. Ensemble ils vont se retrouver confronter à un léger problème, des monstres assoiffés de sang ont envahi leur très chère petite ville.

Mon avis
Je remercie la librairie Sauramps avec qui je suis partenaire pour l’envoi de ce fabuleux SP. J’ai adoré ma lecture, merciiiiii mille fois !!
Bon j’ai adoré ! En revanche, je me demande si je le ferai vraiment lire à un public très jeune (il y a quand même beaucoup de sang, de meurtres, de morts, de monstres horribles… à voir :/). De plus, j’ai beaucoup aimé tout le travail sur le paratexte et ai hâte de voir la version finale du roman (je sais déjà à quoi ressemble la couverture que je trouve très “jeunesse”).
L’intrigue est juste géniale, nous suivons Will Henry et le Dr Pellinore Warthrop (j’adore son prénom) dans leur découverte de la présence d’un certain type de monstres près de chez eux puis de la traque acharnée de ces derniers (ils sont vraiment, mais alors vraiment, horribles !!!! c’est à ce moment là où tu te demande « mais comment l’auteur a-t-il pu imaginer de telles créatures ?! »). Toutes les questions que l’auteur nous amène à nous poser sur ces monstres sont très intéressantes (question de l’évolution, Darwin, et si nous avions évolué de la même manière ?, …) et me permettent de dire que nous n’avons pas là qu’un simple roman jeunesse/young adult dénué de sens mais bien un roman qui pose les bonnes questions à propos de notre humanité. Bref, l’histoire de ce roman, sous forme d’un journal de bord, est très rythmée, je ne me suis ennuyée à aucun moment (il a tout de même fallu que je me force à stopper ma lecture entre chaque « livre » pour ne pas la finir en une journée !!). Nous n’avons, avec ce premier tome sur 4, que la moitié du journal de Will Henry, les trois premiers carnets, et je peux vous qu’avec cette fin (quoi ???!!! Mais comment ?! J’espère que l’on en saura plus dans les tomes suivants sinon ce serait un peu trop simple, et je n’aime pas la simplicité !)… je veux absolument lire la suite (l’histoire du tome 2, uniquement en anglais pour le moment, m’a l’air tout aussi intéressante et palpitante) !! Bref, je n’aimerai pas me retrouver en face de l’un de ces monstres, sinon autant vous dire au revoir maintenant :/.
Le personnage de Will est vraiment très attachant, on a envie de lui faire un câlinou pour lui dire que tout va s’arranger et que sous ses airs bougons le docteur l’aime bien quand même (mais sii !!). J’aime beaucoup le personnage de Pellinore, profond, mystérieux, il est très bien construit. En revanche, le tueur de monstres (et de beaucoup trop d’autres choses…) je ne le supporte pas, condescendant, imbu de lui-même, vantard (Grrrrrr, faites-le taire !!) et puis au final, on ne sait même pas son vrai prénom… :/
Je suis vraiment passée par toutes les émotions en lisant, joie, peur, stress… Je suis très curieuse de découvrir la suite (suspens de fou quand même à la fin), mais il va falloir se montrer patiente parce que ce n’est pas vraiment pour tout de suite à mon avis 😦 !

En conclusion
, c’est un très bon roman jeunesse qui fait tout de même réfléchir sur l’humanité et sur sa place dans l’univers (supposée supériorité, traitement/rejet de l’inconnu…) et avec lequel j’ai passé un excellent moment de lecture. L’auteur a le don de créer un décor et de nous y faire plonger totalement. Les personnages y sont attachants (Will Henry ♥♥♥), l’histoire vraiment intéressante (au-delà du pur divertissement) et la plume complètement addictive ! Viiiite, je veux les 3 autres tomes !!!!! Au fait, il sort aujourd’hui, qu’attendez-vous pour courir en librairie ?! Et vous, l’avez-vous lu ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?

Bonne lecture et à bientôt !img_20170105_181620

Le monstrologue de Rick YANCEY
Auteur : Rick YANCEY
La peur est parfois notre seule amie. « Voici les secrets que j’ai gardés. La confiance que je n’ai jamais trahie. Mais cela fait aujourd’hui plus de quatre-vingt-dix ans qu’est mort celui qui m’a accordé sa confiance, celui dont j’ai conservé les secrets. Celui qui m’a sauvé… et aussi condamné ». Ainsi commence Le monstrologueEn savoir plus
Publicités

8 réflexions sur “Book #69 : Le monstrologue de Rick Yancey

    • Je n’ai pas lu « La 5e vague », et tous les retours négatifs que j’en ai eu ne me donnent pas envie de le lire :/, mas celui-ci, « Le monstrologue », je le recommande à 1000% !! L’histoire et les personnages sont vraiment top (j’ai tellement hâte de lire la suite ^^).

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s