Book #68 : Une terre si froide d’Adrian McKinty


Édition : Le Livre de Poche
Traduction : Florence Vuarnesson
Genre : policier
432 pages
Publication : 2014
6.60 €
Coup de cœur ♥


« [Belfast] Une ville martyrisée par sa propre guerre éclair. Une ville qui empoisonne ses propres puits, sème du sel sur ses champs, creuse sa propre tombe. » (p. 75 )

Synopsis
1981, Irlande du Nord. Sean Duffy, sergent dans la police, enquête sur le meurtre de deux homosexuels, les débuts d’un tueur en série ? C’est la question qu’il se pose dans cette ville sous haute tension où des grévistes de la faim meurent chaque jour à Belfast. Entre guerre civile et enquête, Sean Duffy va devoir se méfier des apparences.

Mon avis
On se retrouve aujourd’hui pour une chronique sur ma quatrième lecture du Cold Winter Challenge 2016, vous savez, celle que j’ai totalement oublié de chroniquer pendant la période des fêtes ! Mais c’est maintenant chose faite, donc bonne lecture !!
C’est un très bon roman policier avec une intrigue intéressante (un tueur en série semble sévir dans les rues de Carrickfergus, une petite ville d’Irlande du Nord, dans un climat plus que tendu), des personnages forts et profonds, et un décor tout à fait de saison (Irlande, froid, poêle à mazout !). Bref, la lecture idéale en ce moment, mais pas pour vous réchauffer, plutôt pour vous glacer le sang un peu plus 😉 !
L’intrigue est vraiment top et m’a tenu en haleine jusqu’à la fin (non mais cette fin O.O !!). On suit donc le sergent Duffy tout au long de cette enquête très spéciale, ses pensées, ses questionnements, ses doutes. Et plus on avance, plus on se dit qu’il va finir par coincer ce taré… Mais non !! L’enquête part de nouveau dans une autre direction, pas toujours prévue, et c’est génial !! Je suis nulle en Histoire, donc je ne me suis pas trop intéressée à cette partie là de l’histoire (même si elle se mêle à l’enquête, avec l’IRA…) mais cela m’a permis d’apprendre des petites choses (je ne suis pas (que) une psychopathe intéressée par le sang qui coule !!).
J’ai beaucoup aimé le caractère de chacun des personnages, ils sont tous très bien construits avec leurs qualités et surtout leurs défauts (c’est ce qui fait toute la différence, je n’aime pas les personnages trop lisses qui manquent de profondeur), au moins ceux qu’Adrian McKinty nous présente sont marquants. J’ai adoré le personnage de Sean bien sûr avec son humour bien noir (en même temps, le récit est à la première personne), mais j’ai beaucoup aimé Crabby (pour son côté « pile Duracell » (p.48) s’il était bronzé) et bien sûr Matty (froussard mais vaillant). Autant vous le dire pour ne pas que vous soyez choqués : le langage peut parfois être très cru ! Perso ça ne m’a pas choquée ni dérangée mais autant être prévenu, ça peut surprendre !! Et puis il fait dire aussi, que la fin est vraiment sympa (quand on nous dévoile le coupable) et c’est là qu’on se dit « Tout ça pour ça ?! », on cherche parfois plus compliquer que ça ne l’est en vérité… Attention aux apparences, elles se révèlent souvent trompeuses 😉 !

En conclusion
, c’est un policier vraiment sympa dont j’ai hâte de découvrir la suite (Dans la rue j’entends les sirènes) et en espérant que les deux autres tomes seront aussi traduits. Une intrigue captivante, du suspense, du sang, des personnages drôles mais sérieux (on ne plaisante pas dans la police s’il vous plait !!) et un décor vraiment sombre. Si vous aimez tout cela, foncez lire ce roman, vous ne serez pas déçus ! Et vous, l’avez-vous lu ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?

Bonne lecture et à bientôt !img_20170112_151735542

Publicités

3 réflexions sur “Book #68 : Une terre si froide d’Adrian McKinty

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s