Book #66 : Un bûcher sous la neige de Susan Fletcher


Édition : J’ai lu
Traduction : Suzanne V. Mayoux
Genre : roman historique
480 pages
Publication : 2013
8 €
Coup de cœur ♥


« Quand ils viendront me chercher, je penserai à l’extrémité de la corniche du nord, car c’est là que j’ai été la plus heureuse, avec le ciel et le vent, et les collines toutes sombres de mousse ou de l’ombre d’un nuage les survolant. » (p. 15 )

Synopsis
Écosse, XVIIe siècle. Corrag, jeune fille emprisonnée pour sorcellerie, raconte sa vie, ses malheurs et surtout ses bonheurs à Charles Leslie en attendant le jour de son “jugement” sur le bûcher. Entre les collines et les lochs des Highlands, s’élève la voix enfantine de cette hideuse créature maudite pour raconter le massacre dont elle a été témoin.

Mon avis
On se retrouve aujourd’hui pour une chronique sur ma troisième lecture du Cold Winter Challenge 2016  !
Bon, j’ai trouvé mon coup de coeur du challenge ! Et c’est ce roman. Je l’ai adoré, pas d’autres mots ! Tout était réuni pour que cette lecture me plaise et surtout me transporte dans les Highlands ! Et c’est fort possible que je le relise dans quelque temps pour retrouver la poésie de l’écriture ainsi que la beauté des paysages et des émotions.
Grâce à la plume de Susan Fletcher, j’ai voyagé, j’ai suivi Corrag et enduré tout ce qu’elle a subi, les mauvais traitements, le froid. Ses longues chevauchées sur sa jument grise, les mauvais traitements, les insultes, les émotions. Tout était parfaitement retranscrit dans le roman. Les descriptions sont y presque magiques, comme le dit très bien le personnage de Charles Leslie dans ses lettres à sa femme.
Les personnages sont très attachants et ce qui arrive à Corrag m’a beaucoup touché (je ne vous raconte pas la fin…), de même que cet espoir et cet amour qu’elle a en l’humanité. Cette même humanité qui l’a insultée, chassée de chez elle, forcée à fuir sa mère et son foyer et qui l’a mise en prison pour sorcellerie. Elle est considérée comme une chose, elle est associée au Diable et perd toute humanité aux yeux des hommes et femmes qu’elle croise (sauf certains qui lui ouvrent volontiers les bras et la laisse entrer dans leur cœur). Le courage et la détermination de Corrag lui ont permis d’aller toujours plus au Nord afin d’y retrouver un foyer, d’y vivre paisiblement quelque temps avant ce massacre horrible, celui de sa deuxième famille, le clan des MacDonald de Glencoe par ce roi orange…
Que vous dire des décors à part qu’ils sont absolument magnifiques ?! Je rêve de me rendre dans les Highlands maintenant, de courir les cheveux au vent entre les lochs et les collines moussues, et surtout de croiser ce superbe cerf que Corrag rencontre si souvent. J’en rêve… *.* Et puis cette couverture… Elle représente tout à fait l’atmosphère qui règne dans le roman : le froid, la solitude, l’hiver et surtout cette neige qui retarde l’exécution de Corrag.

En conclusion, un coup de cœur qu’il faut (absolument) que vous lisiez !! Si les paysages d’Écosse vous attirent, que les histoires de sorcières vous intéressent et que vous aimez les romans où il fait vraiment très froid, alors ce livre, presque poétique, est fait pour vous 😉 . Et vous, l’avez-vous lu ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?

Bonne lecture et à bientôt !img_20161212_181333

Publicités

6 réflexions sur “Book #66 : Un bûcher sous la neige de Susan Fletcher

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s