Book #54 : Correspondance – Stefan Sweig et Klaus Mann


Édition : Libretto
Traduction : Corinna Gepner
Genre : Correspondance
224
pages
Publication : 2016
8.70 €


« Ce livre n’est pas un ouvrage d’observation […], mais le résultat de souffrances vécues.
Cela se sent. » (p. 165, Stefan Zweig)

Synopsis
Les éditions Libretto nous propose ici 82 lettres, dont certaines inédites, que les auteurs Stefan Zweig et Klaus Mann se sont échangées entre 1925 et 1941.

Mon avis
Je tiens tous d’abord à Libretto pour l’envoi de ce livre ainsi que Babelio qui m’a sélectionnée 😀 !
Comme je l’ai déjà dit, je suis totalement sortie de ma zone de confort avec cette lecture. Mais la description du livre m’avait fait très envie dans la  liste de livres proposés lors de la masse critique de septembre et lorsque j’ai reçu le mail m’annonçant ma sélection j’étais JOIE. Et je n’ai pas été déçue par la découverte de cette correspondance, de ces lettres écrites lors d’une période très dure de l’Histoire, de notre Histoire. Bon, après il n’est pas question QUE d’Histoire, ne vous inquiétez pas ! Ils nous parlent surtout de leur quotidien d’exilés, de littérature, de la vie quoi !
J’ai trouvé cela très intéressant de redécouvrir cette période au travers de lettres écrites par des personnes, et pas n’importe lesquelles, au cœur de l’action si je puis dire. Leurs visions s’opposent mais leur respect mutuel les réunit et les unit. Ils se soutiennent lors de leur exil en se tenant au courant de leurs publications même si Klaus Mann commence à en vouloir à Stefan Zweig de ne pas participer activement à sa revue, Die Sammlung, qui connaît quelques déboires du fait de cette participation annoncée mais non honorée…
Ce qui les réunit donc ce sont leur exil mais aussi leur amour pour la littérature ainsi que leur désir de transmettre leur littérature allemande, celle des exilés et des expatriés, dans le monde entier pour qu’elle ne soit pas oubliée, pour que l’on puisse la lire où que l’on se trouve. En effet, de nombreux auteurs ayant été déchus de leur nationalité allemande, ils ne peuvent plus publier dans leur pays, ce qui est le cas de Klaus Mann.
Je trouve que tout le paratexte est très bien travaillé, bon boulot Libretto 😉 !

En conclusion, la lecture de ces lettres a été très intéressante et si cette période historique vous « plait », je vous conseille cette lecture à 1000% (sinon passez votre tour si vous n’êtes pas fan d’histoire), entre Histoire et amour pour la littérature et sa diffusion, sa transmission. Et vous, si vous l’avez lu, qu’en avez-vous pensé ??

Bonne lecture et à bientôt !img_20161004_190553035
img_20161004_190637819

Publicités

2 réflexions sur “Book #54 : Correspondance – Stefan Sweig et Klaus Mann

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s