Book #52 : L’appel du coucou de Robert Galbraith


Édition : Le livre de Poche
Genre : Policier
720
pages
Publication : 2014
8.30 €


« Et Strike, en le regardant, eut le sentiment qu’il prenait brutalement conscience que  […] sa personne et leur relation appartenaient définitivement au passé. » (p. 527)

Synopsis
Un détective privé, une top modèle qui se suicide et des histoires d’argent à n’en plus finir. Cormoran Strike, le détective, est engagé par le frère de la victime, la top modèle, afin de prouver au monde entier qu’il s’agit bien d’un meurtre et non d’un suicide. Enquête à suivre…

Mon avis
Je vous l’avoue… cela m’a fait un peu peur de lire une œuvre, autre que HP, écrite par la main de J.K. Rowling. S’agissant en plus d’un roman policier (mon genre préféré entre tous), ce fut assez bizarre pour moi ^^ ! Passée cette légère appréhension, je me suis plongée avec un grand plaisir (et avec une petite curiosité tout de même) dans ce roman policier qui nous promet un plongeon dans le monde pailleté (mais malsain) des people et de la mode.
Le Coucou, surnom donné à la victime par l’un des protagonistes, s’est apparemment jetée du haut de son balcon… Le détective Cormoran Strike, un homme assez bourru d’apparence, est chargé par le frère de Lula d’enquêter de nouveau sur cette mort qu’il trouve très suspecte : sa sœur ne s’est sans doute pas suicidée, mais elle a été tuée. Aidé de Robin, sa super assistante de choc, Cormoran enquête donc dans les hauts lieux londoniens où la célèbre mannequin avait ses habitudes : appartement dans une résidence ultra sécurisée, boîtes de nuit, boutiques de luxe, etc.
Concernant les personnages, ils sont très bien travaillés et le caractère de chacun est en total adéquation avec ce qu’ils représentent (acteur/poète maudit drogué, mannequin superficielle, militaire bourru…). J’ai adoré le personnage de Robin (et je priiiie pour la retrouver dans Le ver à soie, même si grâce à l’épilogue je ne me fais pas trop de soucis pour cela 😉 ), elle est top cette assistante 🙂 et son rôle est très important malgré tout. Le personnage de Cormoran est assez intéressant même si au fil de ma lecture j’en avais un peu marre que l’auteure nous rabâche les oreilles (ou les yeux plutôt) avec le passé de ses parents (spoil → mère toxico, père célèbre, même si c’est ce dernier qui lui a permis de se faire accepter dans ce autre « monde » pour accomplir son enquête et interroger les amis de Lula. De plus, ce n’est qu’à la fin que l’on comprend pourquoi l’auteure a tellement insisté sur le passé de Cormoran : l’auteur du crime l’a choisi à cause de ce lien qui les lie, la mort de la mère de Cormoran et la mort de Lula + Charlie…).
Bref, à côté de tous ces personnages avec lesquels on ne s’ennuie pas (ils ont tous quelque chose à raconter ou bien quelqu’un sur qui cracher), j’ai beaucoup apprécié me promener dans les rues et parcs londoniens en suivant le détective. J.K. Rowling m’a d’ailleurs donné envie de tester un petit bar-resto dans Hyde Park, le Serpentine Bar & Kitchen qui donne sur le lac : « Son épais toit blanc avait la forme d’un livre retourné sur un support de verre plissé en accordéon. Un immense saule pleureur caressait le mur de droite et ses branches frôlaient la surface de l’eau » (p. 297). J’avais donc très faim en lisant cette partie (en même temps, Cormoran est presque tout le temps en train de boire ou de manger dans ce roman, prenez donc des scones et 4 ou 5 litres de thé en lisant ce policier !!)

En conclusion, j’ai vraiment beaucoup aimé ce roman ainsi que découvrir une nouvelle facette de J.K. Rowling. En plus d’être une incroyable auteure de romans pour la jeunesse, elle a beaucoup de talent pour l’écriture de roman policier (moins quand même que pour Harry Potter, c’est indéniable). J’espère que la suite de aventures de ce cher Cormoran Strike me plairont tout autant (je n’ai pas lu les premiers chapitres donnés à la fin de mon édition car je ne souhaite pas le lire dans l’immédiat, mais je trouve top qu’ils proposent cela). Je vous recommande donc cette série d’enquêtes policières (même si je n’en ai lu qu’une seule pour le moment) ! Les personnages sont, pour la plupart, attachants et personnellement j’ai été choqué de découvrir qui était derrière toute cette histoire… vraiment, on ne s’en doute absolument pas (je me demande encore comment Strike a pu en déduire son nom avec les indices qu’il avait… enfin bref je ne suis qu’une simple lectrice et lui un grand détective (fictif 😉)) ! Et vous, si vous l’avez lu, qu’en avez-vous pensé ??

Bonne lecture et à bientôt ! Afficher l'image d'origine

Publicités

8 réflexions sur “Book #52 : L’appel du coucou de Robert Galbraith

  1. Salut ! Je viens de découvrir ton blog et j’ai eu un flash ! Parmi tes trois dernières critiques : 2 sont des énormes coups de coeur pour moi (L’appel du coucou et la série Lizzie Martin dont je viens de finir le tome cinq) et un est tout en haut de ma PAL (Pars vite et reviens tard). Et hop ! Follow twitter et favori chrome ! Ca te dit une lecture commune pour novembre ?
    A très vite ! Phinette

    Aimé par 1 personne

    • Hello 🙂 merci beaucoup pour ton soutien et je serai ravie de faire une lecture commune avec toi 🙂
      N’hésite pas à me donner une liste des romans que tu as dans ta PAL (je ne l’ai pas trouvée sur ton blog :/)
      A bientôt 😉 !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s