Book #48 : Où la lumière s’effondre de Guillaume Sire


Édition : Plon
Genre : Contemporain
240 pages
Publication : 2016
18 €


Synopsis
Roman sur la technologie, ses dérives et ses limites où l’auteur nous prouve qu’Internet peut être source de conflits…

IMG_20160502_135943Hello ! Nous nous retrouvons aujourd’hui avec le 4e article de la rentrée littéraire 2016, c’est hélas bientôt terminé car il ne me reste plus qu’un seul avis à donner (et en plus c’est un coup de cœur :D, je vous ai gardé le meilleur pour la fin 😉 ). Bref, j’ai donc eu beaucoup de chance de pouvoir lire en avant première certains titres de la rentrée littéraire dans le cadre du Comité de lecture Cultura afin de découvrir de nouveaux talents !
Prochain rendez-vous mercredi les ami(e)s pour le 5e et dernier article 😉 !

Mon avis
Nous suivons Robin Valéry, informaticien, dans son quotidien lorsqu’il assiste impuissant à une fusillade au cours de laquelle son ami, Paul Mercier, est gravement touché. Ce dernier, à la tête d’une révolution visant à détruire Internet, était-il personnellement visé ? Robin ne serait-il pas en train de devenir paranoïaque ? Entre enquête de police, règlement de compte et technologie, c’est un roman très rythmé qui ne laisse pas le temps au lecteur de s’attacher aux personnages. Pour ma part, je ne les ai pas trouvés assez profonds, ils sont plutôt creux et pas très bien construits… Dommage, l’idée de départ (destruction d’Internet) semblait hyper intéressante et prometteuse…mais elle retombe complètement à plat car le sujet n’est pas traité comme je pensais qu’il allait l’être (eh oui, je m’étais fait le scénario dans ma tête en lisant le résumé et je ne m’attendais pas du tout à cela… 😦 ).
Les termes utilisés par l’auteur sont assez techniques et pointus, et des références à des figures importants du monde du web et de l’informatique ponctuent tout le roman, il faut donc s’y connaître pour comprendre chaque référence (implicite et explicite) dont il est question comme par exemple Larry Page et Schrödinger. Je trouve donc dommage que le roman ne s’adresse pas à tout lecteur mais simplement à une partie, une sorte d’“élite” si je puis dire. Heureusement, le tout est sauvé par la plume et le style de l’auteur que j’ai vraiment appréciés, ils m’ont rendu cette lecture plus agréable et le temps est passé très vite grâce à une écriture plutôt fluide.

En conclusion, l’histoire semblait très intéressante au début mais elle retombe quelque peu à plat à cause de personnages peu charismatiques, d’un langage trop technique et d’une fin qui tombe comme un cheveu sur la soupe… Et vous, si vous l’avez lu, qu’en avez-vous pensé ??

Bonne lecture et à bientôt ! zoom

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s