Book #40 : Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Mary Ann Shaffer & Annie Barrows


Édition : 10/18
Genre : épistolaire
432 pages
Publication : 2011
8.80 €


« L’esprit peut de toute chose se faire un ami. » (p. 182)

Synopsis
1946. Une jeune écrivaine d’une trentaine d’années, Juliet Ashton, ne trouve pas l’inspiration pour son nouveau roman. C’est alors qu’elle reçoit une lettre d’un homme habitant Guernesey et appartenant au mystérieux Cercle des amateurs de littérature et de tourtes aux épluchures de patates, Dawsey Adams. Tour à tour, elle fera la connaissance des autres membres de ce cercle littéraire et en apprendra un peu plus sur leur vie pendant l’Occupation…

Mon avis
Nous suivons Juliet Ashton au fil de sa correspondance avec tantôt son éditeur et ami Sidney, et tantôt les membres du fameux cercle littéraire de Guernesey. Grâce à ses lettres, nous en apprenons un peu plus sur elle, sur sa vie et ses envies.
Cet ouvrage se compose donc d’une succession de lettre que chaque protagoniste envoie à tour de rôle à un autre personnage. Le thème de la guerre et surtout de l’Occupation de Guernesey y tient une grande place. Le habitants de la petite île racontent à Juliet leur vécu de cette période, leur quotidien lors de l’Occupation du seul territoire britannique par les Allemands, ce qu’ils y ont perdu et surtout ce qu’ils y ont gagné. C’est une jolie histoire sur l’espoir et sur les bienfaits de la lecture car elle a permis à ce petit groupe de se trouver et de surmonter cette douloureuse épreuve (et la littérature peut réunir de bien des façons ;), on se doute de la fin dès le début mais elle m’a tout de même beaucoup plu).
L’écriture est simple, fluide et les pages se tournent presque toutes seules. Les lettres se lisent très rapidement, l’on ne voit pas le temps passer, c’est très agréable comme sensation de lecture. Cependant, ce que je reprocherai aux auteurs, c’est le manque de différenciation dans l’écriture de chaque protagonistes : ils écrivent tous la même manière (enfin, c’est mon avis) ! Je trouve cela dommage d’avoir le même style de syntaxe, le même style de phrase alors que les personnages n’ont pas le même vécu, le même passé, la même sensibilité… Un style propre à chaque personnage aurait peut-être était plus compliqué, mais lui aurait valu un coup de cœur ♥ (on n’en était pas loin ;), mini coup de ♥ tout de même ! ).
Les personnages sont très attachants ! J’ai beaucoup apprécié le personnage de Juliet, mais j’ai adoré celui d’Isola ! Elle est pétillante, un peu perchée et tellement attentionnée envers les autres qu’on ne peut que l’apprécier. Dawsey est assez ambivalent, c’est un personnage qui m’apparaît comme froid et quelque peu rustre mais qui se déride lorsqu’il parle de Kit, du cercle littéraire et de Charles Lamb (poète et critique littéraire anglais) qui est aussi le point commun entre Dawsey et Juliet.

En conclusion, une lecture parfaite pour cet été avec un dénouement attendu mais charmant où Mary Ann Shaffer nous présente son amour pour la littérature et pour cette petite île anglaise, Guernesey, qui recèle bien des secrets.

Bonne lecture et à bientôt !IMG_20160709_185626

(si vous avez un bouquin à me conseiller, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires !)

Publicités

7 réflexions sur “Book #40 : Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Mary Ann Shaffer & Annie Barrows

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s